La rénovation énergétique : un secteur d’avenir ?

La rénovation énergétique des bâtiments est au cœur de nombreux enjeux écologiques, économiques et sociaux.

Le plan France Relance en a fait une des ses priorités. L’objectif annoncé est d’avoir converti en 2050 l’intégralité du parc aux normes bas carbone.

Il faudrait donc multiplier par 5 le rythme actuel dès l’année prochaine !

Pour faire face à ces enjeux, le manque de main d’œuvre qualifiée est un obstacle majeur. Le besoin est de “multiplier par 10 le nombre de professionnels qualifiés pour atteindre nos objectifs”.

En Région Nouvelle Aquitaine, les données s’inscrivent dans la tendance nationale.

Et si 35% des entreprises du secteur envisageaient de recruter en 2021, ce qui représenterait 20 200 intentions d’embauche dans le secteur de la Construction,  elles sont pourtant près de 80% à déclarer avoir des difficultés à recruter.

Les entreprises alertent donc sur leur difficulté à recruter pour faire face à la demande.

Donc, à la question, est-ce un secteur d’avenir ? La réponse est donc OUI.

Quels débouchés après la formation ?

Compagnon en rénovation énergétique

  • Poseur Isolation Thermique par Extérieur (ITE)
  • Poseur Isolation Thermique par Intérieur (ITI)
  • Poseur Menuiseries
  • Couvreur
  • Technicien applicateur
  • Monteur Pompe à Chaleur
  • Installateur Poêle à bois / granules
  • Poseur panneaux photovoltaïques
  • Technicien applicateur
  • Aide chauffagiste
  • Technicien maintenance ou SAV chauffage

Chef de projet en rénovation énergétique

  • Chef de projet en rénovation énergétique
  • Chef de projet performance énergétique
  • Chef de projet réhabilitation
  • Chef de projet AMO
  • Conseiller en rénovation globale
  • Conseiller France Renov’
  • Conseiller en précarité énergétique
  • Chargé d’affaires en rénovation
  • Technico-commercial
  • Coordinateur travaux
  • Responsable de parc
  • Gestionnaire patrimoine
  • Ingénieur d’affaires en bureau d’études

Quel taux de retour à l’emploi ?